Design graphique

Packaging, Identité visuelle, Création de logo, Affiche, Brochure, Carte de visite, Site Web

Design Produit

Analyse d’usage, Planche tendance, Conception, Mise en prototype, Rendus 3D,

Design de service

Atelier et médiation créative, Diagnostique, Prototype, analyse d’usage, Suivi de projet

Image

Vidéo, Photo, Pack-shot, Motion design, Animation 3D, Post-production

Philosophie de conception

Au coeur de notre philosophie de la conception nous retrouvons un positionnement et quatre grandes manières de concevoir qui peuvent paraître paradoxales et qui pourtant font la force d’étrangeOrdinaire. Notre positionnement est centré usager et nos manières de concevoir vont de l’intuition à la déduction, du travail en équipe au saut créatif, de l’imagination au prototype et de la vision macroscopique à la vision microscopique. Pour nous, ce ne sont pas des paradoxes mais plutôt notre gymnastique au quotidien qui nous permet d’avancer et d’aller toujours plus loin dans nos projets.

Un positionnement centré usager

C’est en mettant l’usager au coeur de notre réflexion et même en collaborant avec lui que nous pouvons cerner de manière sensible les attentes et les problématiques de ces derniers. Mais le rôle de l’usager ne s’arrête pas là, il est aussi expert de ses conditions de vie et de son espace, c’est pourquoi nous intégrons l’expertise de l’usager dans notre processus de conception. Nous utilisons des ateliers de conception participatifs, des immersions et des séances d’observation pour pouvoir comprendre au mieux les besoins des usagers.

De l’intuition à la déduction

Passer d’une hypothèse à une évidence demande d’avoir une intuition de départ. Dans la conception en design, il est convenu de partir de certitudes et d’hypothèses. Il nous arrive souvent de requestionner certaines certitudes quand nous avons besoin d’aller plus loin. Nous étayons nos certitudes par l’étude, l’observation de situations et le prototypage, Il nous est cependant nécessaire d’avancer des hypothèses pour pousser une idée le plus loin possible et dépasser nos représentations.

Du travail en équipe au saut créatif

Les meilleures idées ne se trouvent pas à l’intérieur d’une seule personne ni même au sein d’un groupe de réflexion, mais elles se trouvent entre les deux. Au sein de nos projets, nous passons de réflexions collectives (qui permettent d’avoir une vision cohérente et partagée d’une situation), à un mode individuel (qui permet à une seule personne de pousser une idée selon sa vision, c’est-à-dire d’effectuer un saut créatif). Ces deux modes d’actions sont en continuelle itération, car ils permettent de croiser les regards sur une même problématique.

De l’imagination au prototype

Concevoir, c’est passer d’une idée à sa mise en place dans la réalité. Pour arriver à un résultat en phase avec les besoins, nous utilisons le prototypage comme accélérateur de conception. Tout au long du processus de conception nous alternons entre imagination et prototypage. Pour nous, le prototype n’est pas l’objet final d’une réflexion longuement poussée, mais plutôt un “objet” conçu juste après avoir émis l’idée. Ainsi, le prototype nous permet de pousser l’idée plus loin, de valider certains aspects et d’essayer avec les usagers avant d’imaginer la version 2 de l’idée. Il existe un prototype pour chaque étape de la conception à des degrés de réalisation variés.

De la vision macroscopique à la vision microscopique

Au cours d’un projet, nous passons sans cesse d’une vision large et globale (c’est-à-dire macroscopique) à une vision resserrée et précise. Cet aller-retour permanent nous permet de comprendre et d’agir à tous les niveaux d’une problématique. Ainsi nous pouvons passer de la réflexion globale sur un réseau de transport à la réflexion de l’interface de gestion des colis dans la même séance de travail. Cette manière de concevoir nous permet de créer une cohérence dans nos projets et ainsi de mettre en place une expérience usager complète en adéquation avec ses besoins.