Vous passez beaucoup de temps à organiser vos voyages, faire des allers-retours entre vos applications pour comparer les offres, trouver des alternatives de transport ou encore vous renseigner sur les événements qui se déroulent dans les lieux où vous êtes amenés à vous rendre. Viréo est fait pour vous !

City 2030

Résumé : City 2030 est un projet de prospective urbain mené à l’initiative de GDF Suez en partenariat avec d’IDEAS LAB. Le projet avait pour objectif d’identifier les grands enjeux des villes européennes à l’horizon 2030 en croisant des focales technologiques, économiques, politiques et environnementales tout en prenant en compte les futurs usages engendrés. Pour cela, une équipe pluridisciplinaire s’est constituée autour du projet comprenant des acteurs industriels comme GDF Suez, Bouygues construction et Renault avec des experts des sciences humaines, des technologies de pointe et du design.

4 constats prospectifs pour 4 villes de demain

Afin de constituer une connaissance commune sur le sujet et un regard aussi large que possible sur l’avenir de la cité, GDF Suez a constitué une équipe d’experts qui à mené une approche rigoureuse de prospective en s’inspirant d’une méthode scientifique éprouvée et élaborée par le professeur Michel Godet du CNAM. Cette première phase a permis au groupe de travail d’élaborer quatre scénarios de villes potentielles construits sur des orientations stratégiques environnementales ou économiques, appuyées par un niveau d’autonomie politique plus ou moins important.

Self city
Au croisement entre une autonomie politique forte et une dominante environnementale, Self city nous présente une société sobre et engagée en faveur du développement durable et de l’économie locale où la production décentralisée des ressources favorise la réduction des impacts environnementaux. Les circuits courts, le réemploi et le recyclage génèrent de nouvelles activités économiques territoriales. Le tissu urbain s’organise dans une logique décentralisée et se structure en éco-villages qui privilégient la mixité sociale et la mutualisation des services urbains. Self city évolue dans un contexte politique autonome où villes et régions tissent entre elles des liens de solidarité et produisent local et durable, en accord avec les attentes des habitants.

Planet city

Dirigée par une politique supranationale forte qui applique une réglementation environnementale stricte, la ville évolue dans une société individualiste et consommatrice. C’est une ville connectée où la localisation n’a pas d’importance, qui grandit dans une économie de marché où les performances environnementales deviennent intelligentes. Planet city est une ville construite sur des systèmes centralisés où la conscience et la politique nationale du développement durable supervise la politique locale de toutes les villes du territoire.

Castel city

Construite sur des enjeux économiques prédominants, Castel city est une ville qui a la volonté de garder son autonomie. Elle renforce et préserve son attractivité économique tout en donnant un accès de qualité aux ressources et aux services publics afin de protéger ses populations. Son aménagement du territoire vise à la densification urbaine en tours verticales et en habitats collectifs, organisés autour de la mutualisation des services dans l’objectif de réduire et d’optimiser les consommations de ressources. Les difficultés sociales et économiques du contexte poussent la ville à mettre en place une attractivité économique forte et une politique locale puissante et autonome axée sur la mutualisation, la planification, l’optimisation et la réduction des coûts.

Patchwork city

Évoluant dans un contexte de mondialisation peu régulée, libérale et politiquement peu autonome, cette ville favorise les inégalités et l’individualisme. Elle privative ses services auprès d’entreprises et ségrègue son territoire et ses habitants en zones spécialisées, cloisonnant les quartiers pauvres des résidences autonomes et performantes. Patchwork city évolue dans un monde où les marchés mondiaux et l’économie libérale supplantent la politique locale.

Notre intervention

Chacun de ces axes prospectifs a fait l’office d’un second travail orienté sur le développement plus poussé des quatre scénarios. L’objectif a été d’imaginer et de formaliser les produits et services qu’embarquent ces quatre scénarios afin de mieux s’y projeter à travers l’expérience des usagers et de rendre tangible des dispositifs qui pourraient voir le jour à l’horizon 2030.

étrangeOrdinaire a été sollicité pour son expertise en design de service et pour ses connaissances en innovation centrée usagers et les nouveaux modèles économiques que cela engendre. Le scénario de Castel City nous a été confié car il évolue dans une logique servicielle forte dans laquelle les aspects économiques dominent.

Notre méthodologie

Ce projet a été construit autour de deux phases. Une phase de co-conception en atelier, pour identifier les pistes de projets pertinentes et les risques de “fausses bonnes idées”, puis une phase d’écriture et de formalisation de services et produits.

Phase 01.
Les ateliers de co-conception

Pendant deux journées avec des experts des sciences humaines, des ingénieurs, des politiques et des créatifs, nous avons animé des ateliers de créativité et d’idéation pour faire émerger des idées pertinentes et partager nos connaissances. Ces deux jours d’ateliers ont permis à notre équipe de récolter la matière suffisante à la construction de services et de produits cohérents avec le scénario Castel City.

L’atelier en détails : Co-conception de produits et services, de la condition au besoin, du besoin au service.

  • Temps 1 – Identification des besoins et des nouveaux usages engendrés par le scénario
  • Temps 2 – Idéation collective
  • Temps 3 – Pousser l’idée
  • Temps 4 – Story-telling et parcours utilisateurs pour identifier les verrous des dispositifs imaginés

Phase 02.
Pousser et formaliser les idées.

Une centaine de concepts a émergé lors des ateliers de co-conception. Après avoir croisé et fusionné les idées, nous les avons réparties en 10 thématiques. Plusieurs itérations avec nos commanditaires nous ont permis d’arriver à quatre thématiques clefs : Mobilité, Habitat, Travail et Santé. En partant des besoins potentiels des usagers de la ville en 2030, nous avons imaginé et formalisé quatre services appropriés au scénario Castel City.

Notre démarche de travail centrée sur l’utilisateur a orienté nos interventions sur les besoins potentiels des usagers de cette ville en 2030. Nous avons imaginé et formalisé quatre services en partant du constat que chaque problématique humaine, sociale ou environnementale engendre des besoins propres à son époque et spécifiques à une population. Ces besoins ne sont pas toujours exprimés, mais identifier et redéfinir les problématiques d’une période et de ses usagers est la réflexion à adopter pour concevoir des services et des produits. Cette focale de travail qui place les bénéficiaires au coeur de la réflexion, donne ainsi aux services imaginés sa substance, sa nécessité et ses différents potentiels d’utilisabilité.

Nos productions

Quatre thèmatique de services et produit pour Castel City

01. Modul’Auto
Un véhicule modulable et connecté, accessible en libre service.

Thématique : Mobilité

Castel City souhaite activement rompre avec le modèle de mobilité individuelle qui n’optimise pas les places disponibles dans les véhicules. La ville se réapproprie les espaces urbains en limitant les accés aux véhicules individuels et propose un service en réseau de mobilité et de fret urbain afin de fluidifier le trafic et libérer les rues. C’est par une pluralité de services de mobilité, combinant structures d’accueil, réseaux privilégiés et véhicules sur mesure aux usages que Castel City peut offrir le luxe d’une ville sans voiture. La Modul’Auto est un de ces services. Elle propose des véhicules connectés en libre service que l’on peut moduler avec différentes extensions suivant les besoins. Les modul’auto fonctionne sur l’idée “je paye ce que je consomme” sans pour autant que le coût des consommations puisse être supérieur au prix maximum d’un abonnement. La standardisation du véhicule et de ses systèmes de greffe lui permettent un panel d’offres allant du fret à l’utilitaire jusqu’au tourisme. La logique réseau énergétique connecté permet de savoir où sont les véhicules, de les réserver via la plate-forme et, pour les techniciens, d’effectuer des diagnostics d’état à distance.

02. Les ruches urbaines
Des immeubles modulables qui fonctionnent en réseau au sein de l’espace urbain.

Thématique : habitats et espaces urbain

Les ruches urbaines ont été pensées pour permettre à la ville d’adapter ses immeubles à ses besoins et à ceux de la population. Ces ruches urbaines à la structure si particulière permettent une évolution permanente du bâtiment. Les “alvéoles” peuvent rester vacantes et, à l’occasion d’une vente ou location d’un espace, être modulées suivant un catalogue d’offres, ou bien fusionnées avec des alvéoles voisines. Que cela soit pour des logements, des commerces, ou des bureaux par exemple, c’est via le service Modul’home géré par la co-propriété que l’immeuble s’adapte aux besoins des habitants. L’immeuble construit également des liens avec les immeubles voisins en profitant d’un espace public rendu à la circulation piétonne, lieu d’installation de halls éphémères et d’évènements ponctuels. Cette logique modulable entraîne un nouveau modèle économique de développement/rénovation de l’immeuble qui permet d’étaler la construction et de s’adapter très fortement à la demande des usagers. Ce projet permet aux constructeurs de réduire l’investissement initial avec la construction du squelette car certaines alvéoles de la structure peuvent rester vides tant qu’il n’y a pas de demande.

03. Ville Action
Un service pour les villes.

Thématique : Travail

La plateforme Ville/Action répond aux besoins identifiés par les citoyens “bienveillants” de la ville. Le service s’appuie sur des bénéficiaires actifs, des services publics agiles et un réseau de professionnels efficaces. L’objectif est d’accompagner l’amélioration et la réparation en continu des espaces communs et des biens publics de la ville et également de valoriser ou “rémunérer” les actes citoyens afin de stimuler la dynamique bienveillante et modifier les comportements sur le long terme. Le service Ville/Action est un guichet public numérique qui fonctionne sur la mise en relation d’un problème remonté par un citoyen et d’une solution proposée par un professionnel local. Les agents de la ville interviennent en tant que médiateur et commanditaire. Le service est ainsi un moyen efficace de privilégier les entreprises locales sélectionnées par les citoyens et la ville.

04. Plateforme santé publique
Une plateforme de santé connecté.

Thématique : Santé

Le programme “Santé Publique” propose un ensemble de services et d’objets connectés afin de créer un dialogue efficace entre les citoyens, le corps médical et le service public autour de données personnalisées. Chaque citoyen possède un “profil santé”, un carnet de santé numérique et évolutif permettant d’agréer et de visualiser l’ensemble des données récoltées par les services médicaux et par les objets connectés de l’utilisateur : groupe sanguin, vaccinations, allergies, rythme cardiaque, carences, pathologies, historique des interventions chirurgicales, radios, ordonnances numériques, suivi des soins. Cette base de données précieuses permet à chaque usager d’être mieux informé et de rendre les services médicaux plus efficaces aussi pour la prévention que pour des diagnostics, la médication et l’orientation des patients au sein des services.